« Amélioration des processus grâce aux bandes transporteuses 4.0 »

Saviez-vous que les premières bandes transporteuses à revêtement synthétique de qualité alimentaire sont apparues dans les années 1960 ?

En y regardant de plus près cela parait évident que les 30 Glorieuses et l’industrialisation aient portées des innovations dans ce domaine.
Les grandes étapes s’enchainent rapidement, et chaque nouveau produit est poussé par un autre toujours plus hygiénique, facile à nettoyer et à utiliser.
Nous avons retracé ces innovations en quelques images et commentaires.

Aujourd’hui ce qui nous intéresse le plus, c’est comment sont utilisées ses bandes transporteuses et quels sont leurs avantages pour les utilisateurs :

  • L’hygiène,
  • Réduction des coûts,
  • Maintenance réduite,
  • Fiabilité,
  • Conformité

Semblent être les critères clés pour la plupart des industries.

Quelles seront les alternatives de demain ?

Toujours plus de performance pour les bandes monomatières à entrainement positif :

  • Pas de contamination
  • Pas de délamination
  • Résistant à l’écaillage des plastiques durs
  • Pas de refuge pour les bactéries
  • Simple à installer sur place
  • Fonctionnement silencieux
  • Économie d’eau, de produits chimiques et de main-d’œuvre
  • Approuvé par l’UE, la FDA et l’USDA

Et vous qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à partager vos avis et à nous interroger !

Si vous souhaitez le support de présentation, il est en téléchargement libre en anglais

La présentation complète en vidéo est ici.

 


Nouveaux catalogues !

Véritables bibles de la bande transporteuse et de la courroie thermosoudable, nos 3 catalogues sont renouvelés !
Vous retrouvez toutes les nouveautés 2022 dans 3 éditions :

  • les courroies thermosoudables,
  • les bandes transporteuses thermosoudables,
  • les bandes transporteuses à entraînement positif.

Schweissbare förderbänder

Soucieux de nous engager encore davantage pour la planète, de nous adapter aux nouveaux modes de consommation nous vous mettons toutes les versions digitales accessibles ici.

Les équipes de Mafdel restent à votre écoute pour vous orienter vers le bon produit et échanger avec vous sur vos projets en cours et à venir : contactez-nous !


Etude de cas : pasteurisation des jambons

Les besoins du producteur de viande

L’un de nos clients, qui intervient dans la transformation de la viande, nous a ouvert ses portes sur une partie du process de pasteurisation des jambons.

Nous travaillons avec lui depuis plus de 20 ans, ce qui nous permet de proposer en toute confiance nos produits innovants.

Aujourd’hui nous faisons un focus sur 2 étapes : l’avant pasteurisation et la sortie de pasteurisation.

Nous avons mis en place 2 bandes spécifiques pour répondre aux exigences de notre client :

  • Hygiène,
  • Facilité de nettoyage,
  • Entrainement positif.

 

Le process de pasteurisation

Cette étape de pasteurisation est très courte dans le process global mais essentielle. Le porc est travaillé en amont, pour finir en pain qui est mis sous plastique. Ensuite ce pain de jambon sous plastique est pasteurisé en quelques secondes : montée en température à 100°C et refroidissement immédiat en quelques secondes. A la sortie de ce tunnel, l’opérateur ou l’opératrice retire le film plastique et la bande transporteuse emmène le pain jusqu’à la découpe. L’objectif de cette étape est de tuer les bactéries.

Nous avons conseillé d’utiliser 2 types de bandes différentes.

 

Le choix du responsable de l’usine

La première est la Positvebelt :

  • entraînement positif,
  • guidage exceptionnel,
  • montage sans tension,
  • résistance aux températures élevées,
  • hygiène optimale.

La seconde est la S/Drive :

  • bande hygiénique : facile à démonter pour nettoyage quotidien
  • compatible avec l’équipement existant d’entrainement positif
  • maintien des bactéries au plus bas.

 

Ces deux bandes ont été choisies car elles sont démontées tous les jours pour être nettoyées selon un process particulier et confidentiel (!!). Et les opérateurs ont été formés pour pouvoir les souder et les repositionner de manière aisée. De plus, la S/Drive n’impliquait pas de changer les convoyeurs déjà existants. Les roues et les pignons d’entrainement sont à la dimension standard du marché : 100 mm.

 

Positivebelt à l’entrée du tunnel
Positivebelt et S/Drive en sortie de tunnel

S/Drive avant le découpage

 

Les résultats

A ce jour, notre client est satisfait de cette mise en place, et constate que ces équipes passent plus de temps en production, qu’en maintenance et nettoyage. De plus, le fait que les bandes soient fabriquées dans la masse, cela leur confère une hygiène optimale et une facilité de nettoyage et de résistance aux produits chimiques.

« Cet équipement est plus que bénéfique pour notre chaine de production » – Le responsable de production

 

 

Ce process est commun aux acteurs de la transformation de la viande. Nous intervenons de manière très régulière tant pour renouveler les équipements existants que pour concevoir des nouveautés en direct avec les utilisateurs ou avec leur constructeur.


Fermeture

Mafdel sera fermé le vendredi 24 décembre, le jeudi 30 décembre et le vendredi 31 décembre.

Merci de prendre en considération ces 3 jours pour vos prochaines commandes.

Très belles fêtes de fin d’année !


Etude de cas : abattoir d’ovins

Vers une optimisation des process de maintenance et de production

Dans un atelier de boyauderie, un abattoir d’ovin a mis en service un ensemble de convoyeurs conçus pour transférer les abats d’ovins.

 

La bande S/Drive est située sous un convoyeur aérien (chaîne à crochets). Cette bande transporteuse est équipée de compartiments à l’aide de tasseaux munis d’un insert métallique. La chaîne et la bande sont synchronisées, un système de détection est activé dans le but de faire tomber et placer la pansette entre deux tasseaux, ce process optimise la traçabilité.

 

L’usine a pourvu tous ses convoyeurs avec du matériel BMTS et a économisé sur la consommation d’eau et de produits chimiques ainsi que la main-d’œuvre et le temps nécessaire au nettoyage. Ce temps est reporté sur la production.

 

 

 

La solution proposée a permis au client d’atteindre ses objectifs :

1-  de gagner du temps de production versus temps de maintenance

2-  de s’équiper de bandes hygiéniques monomatières

3- de réaliser des économies de fonctionnement, réduction des consommations d’énergie : eau et électricité et ré-utilisation de l’entrainement existant : pignons et roues.

 

Des options similaires sont proposées pour les abattoirs de bovins où des compartiments peuvent être fabriqués sur la bande de base. Ce type de bande peut être produite dans n’importe quelle longueur ou largeur requise pour une totale adaptation aux différentes charges transportées.

 


Pourquoi avons nous besoin de bandes transporteuses antistatiques ?

Qu’est-ce que la charge électrostatique ?

La décharge électrostatique (DES) est un passage de courant électrique entre deux objets possédant des potentiels électriques différents sur un temps extrêmement court.

La charge électrostatique peut résulter de la friction entre la bande et la sole de glissement ; du mouvement du produit sur la bande ou encore dans des conditions où l’atmosphère est sèche et poussiéreuse de l’ionisation de l’air.

Quels inconvénients cela peut engendrer sur votre chaîne de production ?

Parfois, le courant statique vient perturber les chaînes de production :

  • Des petits morceaux de produits restent collés au revêtement de la bande : cela peut produire des étincelles,
  • Dans les cas extrêmes cela peut provoquer une déflagration,
  • Vos équipes peuvent aussi être incommodées par cette électricité statique.

 

Quelle solution apporte Mafdel  ?

Nos équipes ont ajouté un composant dans nos matières existantes et ont développés une courroie : la Souplex Antistatique et une bande : la Del/Flex antistatique.

Celles-ci répondent aux critères standards d’utilisation, avec en plus un traitement antistatique.

Ces produits sont utilisés dans l’industrie électronique, en chimie, en pharmacie et sur certaines chaînes logistiques.

 

Vous êtes intéressés pour vous équiper d’une telle bande transporteuse ? Retrouvez l’ensemble des spécifications techniques dans cette fiche explicative : Mafdel-DEL-FLEX -SOUPLEX – Antistatique-FR


La chasse aux microbes s’intensifie …

Bientôt 10 ans que le traitement antimicrobien a fait son apparition dans nos gammes de bandes transporteuses dédiées à l’agroalimentaire.

 

Pignon Del/Drive50

Qu’est-ce qu’un traitement antimicrobien ?

Ce traitement permet d’inhiber la prolifération des bactéries et évite la contamination des produits transportés. L’efficacité ne diminue pas au fil du temps et est conservée sur toute la durée de vie de la bande.

Il améliore également la sécurité alimentaire et allège les procédures de nettoyage et désinfection. Il est évident que le nettoyage avant et après transport des matières reste un élément essentiel pour conserver un niveau d’hygiène élevé.

Cette possibilité offerte aux professionnels vient en complément des procédés existants d’hygiène et de sécurité dans l’agroalimentaire.

Quid de la législation ?

Pour répondre simplement, les revêtements antimicrobiens sont neutres et conformes au règlement UE 10/2011, ainsi qu’aux exigences de la FDA pour l’Amérique du Nord.

 

Pignon Positivebelt

Quels produits bénéficient de ce traitement ?

Aujourd’hui nous avons choisi de proposer deux produits antimicrobiens pour un usage dans les industries agroalimentaires.

Les bandes monomatières thermosoudables à entraînement positif Del/Drive 50 et Positivebelt.

Le traitement antimicrobien dans la masse vient s’additionner aux caractéristiques existantes de nos bandes sans les altérer tout en apportant les avantages suivants :

  • Inhibe le développement de bactéries, moisissures et autres micro-organismes, sur toute la bande :
    • Dans les zones peu accessibles où le nettoyage est délicat,
    • Lorsque les surfaces de bande présentent de l’usure, des rayures ou des accrocs, véritables foyers de bactéries.
  • Retarde la nécessité de remplacement de la bande : maintenance préventive.
  • Allège les procédures de nettoyage et de désinfection.

Toutes les spécifications techniques sont disponibles dans la fiche téléchargeable Mafdel-Antimicrobiennes-FR

 

Ces produits correspondent à vos attentes en termes d’hygiène et de sécurité ? N’hésitez pas vous mettre en relation avec l’un de nos experts du domaine agroalimentaire pour évaluer précisément votre besoin.

 


Corps étrangers : la hantise de l’agroalimentaire

Comment détecter un fragment de plastique, un bout de verre, de métal avant qu’il se retrouve comme corps étranger dans une préparation alimentaire ?

Etat des lieux

La magasine Process Alimentaire a réalisé une veille qui lui permet d’affirmer que « les rappels de produits pour cause de corps étrangers ont représenté 5% des avis de rappel depuis juin 2020 […] » (Source : Process Alimentaire – juillet août 2021 – n°1393 – p57 – « Corps étrangers Comment détecter l’invisible »)

Chez nos clients de l’agroalimentaire c’est une des questions cruciales : comment être certain que le TPU bleu ne se retrouvera pas dans les préparations ?

Notre réponse

Pas de solution miracle, le zéro risque n’existe pas !

Cependant, des progrès techniques indéniables ont été faits, ils améliorent le contrôle de détection de métal standard.

Un composant injecté directement dans la masse de matière polyuréthane de la courroie apporte plus de sécurité.

Le résultat cette courroie traitée métal détectable permettra de localiser des morceaux de courroies qui pourraient, le cas échéant, se retrouver dans la préparation alimentaire avec les machines de détection.

3 courroies sont aujourd’hui dans notre gamme métal détectable :

  • Courroie trapézoïdale Del/Flex bleue,
  • Courroie ATC-63 bleue
  • Courroie ronde, Del/Flex bleue.

Leurs caractéristiques principales et communes :

  • Courroies monomatière, imperméable et imputrescible.
  • Résistantes à l’eau, aux détergents, aux huiles et graisses animales et végétales.
  • Dureté : 90 ShA
  • Températures : +20°C/+70°C
  • Coefficient de frottement : PEHD 0,25 / Inox : 0,6
  • Traitement métal détectable.

Toutes les spécificités techniques sont disponibles dans cette Mafdel-Courroies-Metal-Detectable-FR.

 


Comment fonctionne une bande transporteuse monolithique à entraînement positif Mafdel ?

Un peu d’histoire…

Les bandes transporteuses monolithiques à entraînement positif Mafdel existent depuis un certain nombre d’années et elles ont changé la donne en faisant passer l’hygiène des courroies à un niveau supérieur. La plupart des grands fabricants ont dans leur gamme un produit monolithique ou, du moins, qui remplit le rôle d’une courroie monolithique hygiénique. Le mot monolithique décrit une « structure immuable » ou un « matériau unique ». Ainsi, toute courroie comportant plus d’un composant, par exemple une courroie contenant des cordons, n’est pas monolithique, mais un type de cordon renforcé ou dispersé.

Avant de vous expliquer le fonctionnement d’une courroie monolithique à entraînement positif Mafdel, il est important de comprendre que les courroies véritablement monolithiques et les courroies à cordes dispersées fonctionnent de manière très différente. Il est important de comprendre cette différence fondamentale pour tirer le meilleur parti d’une courroie Mafdel.

La différence essentielle est qu’une courroie à cordes fonctionne sous tension alors qu’une courroie monolithique fonctionne sans tension. Travailler avec une bande monolithique signifie que la méthode de jonctionnement est plus simple, plus rapide, totalement exempte de tissu et permet de créer des convoyeurs ouverts et moins coûteux.

 

Comment cela fonctionne ?

Pour réitérer, une bande véritablement monolithique (sans tissu ni cordon) ne doit JAMAIS être tendue. Alors, comment fonctionne réellement une courroie monolithique sans tension ?

Toutes les courroies s’allongent, soit avec une pré-tension appliquée, soit par allongement en fonctionnement dû à la charge appliquée. Une courroie monolithique à entraînement positif Mafdel est conçue pour s’allonger jusqu’à 2,5 % à pleine charge pendant le fonctionnement, puis se détendre pour revenir à son état initial lorsque la charge est supprimée. Cet allongement est une caractéristique de conception délibérée et fonctionnera ainsi pendant de nombreuses années. Comme nous l’avons écrit précédemment, une courroie sans tension permet un meilleur accès au nettoyage, une conception de convoyeur plus légère et plus ouverte et une consommation d’énergie moindre. Il est étonnant de constater qu’une bande Polyester Del/Drive 50 de 1000 mm de large est capable de transporter une charge théorique de plus de dix tonnes dans les bonnes conditions !

Si vous observez attentivement la photo d’une Del/Drive 25 ci-dessus, vous remarquerez que la dent située en bas du pignon est en contact avec la barre d’entraînement de la courroie, mais qu’au fur et à mesure que vous avancez dans le sens des aiguilles d’une montre, l’écart entre la barre d’entraînement et la dent s’agrandit progressivement. Ceci est dû au fait que le pas de la courroie est plus petit que le pas du pignon. Si vous appliquez la tension de 2,5 % mentionnée ci-dessus, toutes les dents s’engagent et la courroie est alors à pleine puissance. Réduisez la charge, le pas de la courroie se raccourcit et le contact des dents se réduit à nouveau. La charge crée la tension entre elle et le pignon d’entraînement.

Le facteur clé de la conception est que la tension nulle permet à la courroie de « ramper » sur le pignon pendant l’allongement, ce qui permet le mouvement des dents dans le pignon. Pour un monolithique, c’est essentiel.

 

Alors, que se passe-t-il si je tends une courroie monolithique à entraînement positif ?

Il se passe deux choses. Tout d’abord, la pré-tension appliquée prend la place de la capacité de charge disponible, de sorte que, lorsque vous tendez la courroie, elle se rapproche déjà de sa capacité de charge maximale. Lorsque vous ajoutez ensuite la charge à transporter, la courroie est surchargée, le pas de la dent de la courroie étant plus long que le pas du pignon. Il en résulte que la courroie saute les pignons. L’autre problème est que la courroie n’est plus entraînée contre la face des barres d’entraînement et est devenue un entraînement par friction. Cela entrave le mouvement du pignon contre l’arrière de la courroie. Si le pignon ne peut pas bouger, il y a un risque élevé que les dents passent par-dessus les dents et, là encore, vous avez une courroie qui saute. Si vous supprimez la pré-tension et fournissez une certaine flèche caténaire, le saut disparaît et la courroie fonctionne comme elle a été conçue pour le faire.

 

Nous souhaitons que cette explication vous aidera à dissiper certaines idées fausses concernant les courroies sans tension.

Si vous souhaitez en discuter davantage, n’hésitez pas à contacter un expert Mafdel.


Zoom sur la bande à entraînement positif

Plusieurs familles de bandes transporteuses sont disponibles sur le marché.

Nous choisissons de vous présenter plus spécifiquement la Positivebelt.

Avantages

Cette bande monomatière offre un guidage parfait avec sa double rangées de dents moulées dans la masse.

Avec cette conception elle est facile à nettoyer et permet de conserver une hygiène optimale.

Normes

Cette bande transporteuse monomatière est conforme aux normes européennes et internationales les plus strictes. En particulier pour l’agroalimentaire.

Elle peut bénéficier d’un traitement antimicrobien dans la masse ce qui évite la prolifération des bactéries, réduit le développement d’odeurs et garantit ainsi un niveau d’hygiène optimal.

Usages

Cette bande est utilisée dans :

  • l’industrie de la viande et des volailles,
  • l’industrie des poissons et fruits de mer,
  • les conserveries,
  • en boulangeries et pâtisseries industrielles.

Vous souhaitez savoir si elle peut convenir pour votre site de production ou d’emballage ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts. 

 

En savoir +